Le Forum Temporaire est fermé en attendant l'ouverture du permanent
Utilisez le Chat à la place
Tuesday - October 9, 23:17Shangai 2 by J.Lo57driver
Sympa ces 7 tests d'un coup! Merci Sanjuro.

Je me suis attardé un peu sur celui de Shangai 2.
Le plus gros défaut de ce jeu est de ne pas avoir de véritable but (niveaux à débloquer, autres modes de jeu, etc...) mais j'y ai passé tout de même de nombreuses heures à l'époque.

Par contre il est écrit au début du test que le jeu n'est jamais sorti en europe. Je possède pourtant la version supernes complète (boite notice) en français.

Dommage qu'on ne puisse pas insérer de photos sur le forum...
#527
Saturday - September 29, 04:10Session NES by Spoz
Grosse session NES hier, pour passer 2 jeux à la moulinette:

- McDonaldland: Ah le bon souvenir que voilà... J'avais oublié que ce jeu était à l'époque une très bonne alternative à SMB 3 pour passer un mercredi après-midi (sans en atteindre la magnificence quand même, faut pas déconner). C'est un très bon jeu de plates-formes affublé d'un aspect de recherche de cartes qui lui donne un intérêt certain. Si atteindre la fin des niveaux n'est que rarement un problème (disons peut-être les 3 derniers levels, et encore), il faudra trouver un certain nombre de cartes (comme des cartes de puzzle) dans chaque monde pour pouvoir passer au suivant. Forcément ce nombre de cartes va en augmentant, et là où ça se gâte, c'est que les programmeurs ont caché des cartes des mondes à venir dans les niveaux du monde qu'on est en train de traverser, voire même des cartes du monde qu'on est en train de traverser dans des niveaux des mondes à venir. C'est bien retord et tordu, et il est très dommage qu'on ne puisse pas savoir si on a trouvé toutes les cartes dans le niveau qu'on vient de passer, parce que quand on arrive au bout du jeu et qu'il n'en manque que 2 ou 3 (genre celles du monde secret et de ses 3 niveaux bonus), et bien on ne sait pas dans quel niveau chercher.
Mais sinon c'est un bon jeu. La maniabilité est au poil même si elle demande un petit temps d'adaptation, et le jeu est agréable à l'oeil et aux oreilles. On évoque rarement ce jeu, et c'est dommage parce qu'il vaut la peine d'être joué.

- Castlevania: oui, je "découvre" seulement maintenant, alors que j'ai fini sa suite à l'époque. En fait, j'ai tellement lu et entendu dire que le jeu était dur que j'ai attendu d'avoir suffisamment de temps devant moi pour m'y mettre. J'avais fait une fois une rapide excursion jusqu'au level 13, mais j'avais arrêté par manque de temps.
Et bien j'en ai bavé... A commencer par Frankenstein, puis La Mort. Bon elle a une certaine réputation donc j'etais prévenu, et je m'étais même mis en tête que Dracula n'était qu'une pauvre fiotte à côté. Une fois passés les niveaux 16 et 17 en deux tentatives à ma grande surprise, je pensais n'avoir besoin que de quelques minutes pour régler son compte au prince des ténèbres puisque le continue rammène Simon juste avant le combat final, mais ça m'a pris beaucoup de temps. Cette charogne m'a bien plus miné que La Mort, et j'ai mis longtemps avant de trouver le bon pattern (et finalement ne plus me faire toucher du tout contre sa première forme). Et j'ai halluciné quand j'ai vu que le jeu redémarre avec encore plus d'ennemis après la séquence de fin. Les masos !
Sinon la réalisation est correcte dans l'ensemble, même si les graphismes sont parfois brouillons je trouve. Les musiques se laissent écouter sans être gênantes ni géniales. La lourdeur de la maniabilité ne m'a pas gêné plus que ça, j'y avais été habitué dans Simon's Quest. Mais bon, la plupart d'entre-vous savent sans doute déjà tout ça, j'ai beaucoup de retaaaaaaaaard dans ma découverte du premier épisode de la saga.
#526
Friday - August 31, 00:24Stone Roses by ien
C'est vraiment un excellent groupe a la discographie hélas très succincte (2 albums il me semble). Si tu aimes le rock/pop Anglais tu ne peux qu'aimer.
.
Cet album est certainement leur meilleur :
http://www.amazon.fr/The-Stone-Roses/dp/B00435JLW6/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1346401126&sr=8-1

Sinon la compile est très bien aussi :
http://www.amazon.fr/The-Complete-Stone-Roses/dp/B000007456/ref=sr_1_4?ie=UTF8&qid=1346401302&sr=8-4
#525
Thursday - August 30, 13:12Stone Roses by Spoz
Ils tournent à nouveau (voir http://www.pukkelpop.be/fr/groupes/the-stone-roses ). Je ne saurai te dire s'ils n'ont joué que des vieux morceaux ou des nouveaux, je ne connais absolument rien (je crois) de leur discographie. En tout cas je ne connaissais aucun morceau pendant la demi-heure où j'ai pu voir le concert, mais j'ai vraiment bien accroché. C'était mélodieux et hyper agréable à écouter.
#524
Thursday - August 30, 08:10Stone Roses ? by ien
Les Stone Roses tournent encore ? Ils ont joué de vieux morceaux ou de nouvelles compo ?
Sinon je connais pas le quart des autres artistes, la honte, et pourtant je suis fan de musique :-)
#523
Tuesday - August 28, 10:54Chose promise, chose due by Spoz
Il y a une dizaine de jours avait donc lieu le festival Pukkelpop en Belgique. Je bosse régulièrement pour eux et cette année j'ai eu la possibilité de travailler sur place tout en profitant des concerts quand je n'avais pas à être présent dans les bureaux. Formule idéale qui permet de s'asseoir sur une chaise de temps en temps, de profiter de la clim pendant la canicule, de rinocher en entendant quelques caprices de star, et d'avoir accès à des chiottes propres. Et surtout de voir la méga organisation et les coulisses d'un festival qui acceuille plus de 60 000 personnes par jour.
Mais bon, là n'est pas le propos, j'avais juste envie de faire un petit summary de ce que j'ai vu et de mes impressions. L'affiche complète est dispo sur leur site.

Jeudi 16 août:
- Touché Amoré: arrivé sur la fin, ce que j'ai entendu m'a bien plu. De la bonne grosse gratte qui fait du bruit et plutôt agréable à l'oreille.
- Bowerbirds: typiquement le genre de groupe où le public bat mollement la mesure avec une jambe, a l'air de se faire chier, mais reste en espérant que le prochain morceau sera meilleur. Personne n'avait de petites étoiles dans les yeux, et c'est jamais bon signe.
- Snoop Dogg: bon alors déjà j'aime pas le rap, et les rappeurs encore moins. Mais bon, j'avais l'occasion pour la première fois de ma vie de voir un concert rap me disais-je. Sauf que Snoop Dogg fait maintenant aussi de la dance (et reprend des morceaux dance d'autres artistes), et semble se lancer dans le reggae. Pourquoi pas. Mais bon, j'ai surtout vu un artiste venu chercher son pognon, sans motivation, et qui sait qu'il fera quand même un tabac grâce aux nombreux morceaux connus de son répertoire. J'ai rien entendu de neuf, et finalement été surpris de connaître autant de titres (saleté de radio va). Je comprends pas l'engouement du public, vraiment pas... J'ai eu peur de ne pas avoir droit au seul morceau que je voulais entendre (what's my name), gros souvenir de lycée, et il a fallu patienter 55 minutes sur l'heure de concert.
- Bush: très bon ça. Je connaissais pas très bien, mais la performance live était de qualiter. J'ai vraiment bien aimé le style du groupe et sa musique.
- Young Guns: pas mal du tout au niveau musical (surtout la gratte), mais j'aime pas quand ça crie trop derrière le micro.
- Björk: j'aime bien ses anciens albums, mais difficile de savoir à quoi s'attendre quand l'islandaise monte sur scène. Niveau mise en scène et effets visuels, ça a été magnifique de bout en bout. J'ai trouvé la première partie du concert très (parfois trop) planante, mais la donzelle s'est déchainée sur la fin, mêlant techno, rock et pyrotechnie. J'ai vraiment aimé son concert. Björk reste une artiste à part, inclassable, complètement tarée, mais elle vaut le coup.
- Laurent Garnier: mon coup de coeur à moi. Oh ce n'est pas l'artiste le plus connu ni celui qui a le plus déplacé les foules, mais l'instant fût magique. Je suis pourtant arrivé très dubitatif, puisque j'étais parti après 15 minutes il y a 2 ans tellement son mix était mauvais (il avait même complètement défiguré son Crispy Bacon). Mais là, la musique m'a pris, m'a fait décoller et m'a portée jusque devant les grilles, chose que je n'avais jamais faite avant. Bref, j'étais comme en trance tellement c'était bon, incapable de partir ou de décoller, et je ne pouvais rien faire d'autre que de regarder le maître à l'oeuvre avec fascination. Laurent Garnier n'a pas parlé au micro une seule fois, il n'a pas fait son showman, mais il était concentré comme jamais sur son mix. Et puis nos regards se sont croisés. Plusieurs fois. Et à chaque fois, le visage est resté impassible mais ses yeux disaient "C'est bon ça hein ? Et bien moi aussi j'ai une demi-molle...". Je n'avais encore jamais vu un DJ autant kiffer son propre mix intérieurement. En témoignent les petits à-coups de la tête qui prenaient en amplitude quand il n'en pouvait plus lui-même. Putain mais quel pied...
Plus tard, une blondasse a tenté de m'arracher le bras pour prendre ma place. Je me suis retourné en faisant "Mmmmoui?" en en lancant un regard qui disait "Dis-donc la pucelle, je connaissais déjà le monsieur avant que tu sois née. Laisse-moi profiter de ce moment magique". Elle a reculé de deux pas. Ce soir là, tout passait par le regard...

Vendredi 17 août:
- Raving George: j'aime bien ce qu'elle passe, mais le fossé technique avec les "vrais" est énorme. De toute façon, c'était perdu d'avance vu le pied que j'avais pris la veille.
- Zulu Winter: très très bon ça. Je connaissais pas du tout, mais j'ai trouvé le concert trop court. A voir si le groupe réussira à percer, mais il a déjà mon seal of approval.
- The Walkmen: j'en attendais plus, ce fut finalement une semi-déception. Rien qui n'invite à rester écouter bien longtemps en tout cas, c'était relativement fade.
- Two Door Cinema Club: trop de groupes de ce genre en ce moment, c'est pas ma tasse de thé. Passable.
- Sam Sparro: très populaire en Belgique, mais j'ai eu un peu de mal à accrocher.
- Martin Solveig: j'aime pas ce qu'il passe, j'aime pas la manière dont il le mixe (on change toutes les 2 minutes) et encore moins cette détestable attitude de star ghettisée. Trop de blabla au micro, trop de show, et je ne comprends pas pourquoi un DJ s'attache à utiliser autant de fois les mots "fuck" et "fucking" que le chanteur d'un groupe de rock américain. J'ai tenu 20 minutes, pas une de plus. Dommage, j'aime bien le bonhomme en interview.
- Keane: sympa mais sans plus. Comme à la radio quoi.
- Lykke Li: c'est pas de la musique de concert, et ça se voit. Bref, ce fut longuet...
- The Stone Roses: j'ai seulement pu en voir 30 minutes, et c'est dommage parce que j'ai vraiment aimé les morceaux du groupe. Très bon en live.
- The Afghan Whigs: pas mal du tout, mais il manque un soupçon de je ne sais quoi pour rendre le tout vraiment excellent.

Samedi 18 août:
- Jamie N Commons: trop de blabla et d'arrogance pour de la musique qui finalement casse pas des briques.
- All Time Low: rien de transcendant, j'ai écouté le concert d'une oreille distraite.
- The Hives: trop de show et de blabla pour une musique trop standardisée à mon goût.
- The Black Keys: très populaire, mais personnellement j'accroche pas énormément au style du groupe ou à sa musique. Bien mais sans plus.
- The Foo Fighters: pas la peine de faire les présentations j'imagine ? Ce fut à la hauteur de la réputation du groupe. 2h15 de concert de toute beauté, avec un Dave Grohl très en forme. Parfait pour la fermeture du festival, chacun est rentré chez soi avec du rêve plein la tête et un sourire jusqu'aux oreilles.
#522
Sunday - August 26, 04:38Nichons! by Cvrviaman
Effectivement tu parlais de cette censure, désolé d'avoir zappé ça!
Je pensais ajouter quelque chose à ton descriptif du jeu.^^
Avec du recul, je me dis que c'est peut être même toi qui m'a mis la puce à l'oreille et m'a amené à regarder des vidéos sur le sujet.
Je suis en vacances, le cerveau un peu déconnecté, ne m'en veuillez pas!^^
#521
Saturday - August 25, 11:54Et des nichons aussi by Spoz
Comme je le disais plus bas, il y a aussi certaines statues au buste dénudé qui ont été couvertes d'un drap dans notre version européenne.
J'ai les deux versions, j'ai pratiqué les deux, et dorénavant je ne jouerai qu'à la japonaise. Rien que pour donner un exemple, le fait d'avoir du sang dans la salle des tortures change complètement l'ambiance du niveau. Ca le rend encore plus glauque et flippant.
Aucune hésitation à avoir !
#520
Saturday - August 25, 08:17Castlevania 4 SFC by Cvrviaman
J'ai découvert il y a peu que la version japonaise de Castlevania IV (Akumajou Dracula, donc) possède des différences avec la version européenne et US.
La censure a encore frappé : Dans la version originale le mur de briques sombres de l'ecran titre est souillé d'une marre de sang, et des gouttes d’hémoglobine coulent du titre du jeu.
De même la salle des tortures (8eme niveau) contient à la base une riviere de sang bien rouge, et ceci aura été changé en vert par notre censure (devenue une riviere d'acide...).
Enfin toutes les croix ont été retirées de la version originale avant de parvenir chez nous (exemple de la tombe de Dracula dans l'intro du jeu).
Je ne sais pas s'il y a d'autres différences (à creuser, donc!), mais j'ai bien envie de vendre ma version européenne pour en racheter une japonaise : Je suis fan de ce jeu et j'ai bien l'impression que la version non censurée apporte encore du bonus à ce chef d'oeuvre.
#519
Saturday - August 18, 01:34Super Caca ?? C'est quoi ça ? by Spoz
Effectivement, parce que dans quelques jours je veux poster mon impression du festival Pukkelpop où je suis actuellement, et mon message ne passera pas sur le chat. ;-)

Je suis entièrement d'accord avec toi sur l'ambiance et le style des graphismes de Castlevania IV que je préfère à la japonisation ultérieure, mais je les trouve parfois un peu brouillons, pas assez fins. C'est tout ce que j'ai à leur reprocher. Et n'oublie pas que la musique joue un grand rôle dans les ambiances des salles dont tu parles, pas seulement le graphisme.

(et je me doute bien que tu as des choses en préparation, je parlais juste du suspense du test 300. Pour le reste, tu sais entretenir le suspense, comme d'habitude ;-))
#518
— pages —